Mets du marché : des octets aux… plats cuisinés

Economie

Grégory Bérengué propose, sur les marchés, des plats préparés prêts à être réchauffés. Il les livre même sur les lieux de travail pour une dégustation immédiate ! Itinéraire.

 

« À la base, j’étais ingénieur en informatique. Mais j’ai toujours cuisiné, c’est ma passion. Il y a 3 ans, j’ai participé à un concours de pâtisserie. J’ai gagné ! » Voilà comment Grégory Bérengué résume sa reconversion, atypique.

Il se lance dans la foulée. Enchaîne les formations, un CAP de cuisine pour commencer, un de pâtisserie plus récemment et des stages auprès de toqués connus. « Mais je ne voulais pas travailler pour quelqu’un. », ajoute-t-il. Son idée à lui est de « préparer des plats (chez lui, à Essars) vendus en barquettes thermo-scellées qu’il suffit de réchauffer.»

Il s’est, depuis, constitué une clientèle sur les marchés de Béthune (les lundis et vendredis matin) et de Hinges (le vendredi soir). Il livre aussi sur les lieux de travail (à partir de 2 plats), les particuliers pour peu qu’ils ne soient pas trop éloignés de ses tournées. Et d’ajouter : « Les gens commencent à me réserver le gâteau du dimanche, le gâteau d’anniversaire. Je fais aussi des cocktails dînatoires, y compris végétariens ou vegan, je m’adapte à la demande en fait. »

 

Des produits d’ici

 

Pour l’essentiel, Grégory cuisine des productions locales : légumes d’Essars, Gonnehem ou Verquin, viandes de La Couture et de Saint-Hilaire-Cottes... Un de ses regrets pour le moment (mais il cherche la bonne solution) : « ne pas proposer de poisson : trop compliqué, trop cher. » - ses plats principaux sont à 5 € ou 7 €.

Parmi ses propositions, qui changent chaque semaine, on trouve au hasard une soupe - « toujours ! Froide en été » - dont, par exemple, un velouté de carottes-pain d’épice ou une quiche aux trois poivrons et chorizo, un sauté de veau champignons et gnocchis pour suivre et une tarte citron meringuée – verveine pour couronner le tout. Bon appétit !

 

> Mets du marché, (T) 07 83 81 85 38 - www.metsdumarche.fr / facebook.com/pg/metsdumarche


 

Grégory Bérengué a été accompagné par Artois Initiative. Il est bénéficiaire de l’aide communautaire en faveur des très petites entreprises (TPE) en milieu rural. L’aide aux TPE a pour but de soutenir

les projets de création d’activités économiques génératrices d’emplois, et de leur faciliter l’accès à d’autres financements.

Elle concerne les entreprises en phase de création de moins d’un an, de moins de 10 salariés, implantées dans des communes de moins de 3 000 habitants ou dans un « quartier prioritaire de la ville ».

La subvention est de 15 % du montant de l’investissement éligible, avec une bonification de 1 000 € par emploi créé (CDI, en équivalent temps plein), dans la limite de 10 sur trois ans.

 

> Tout renseignement auprès de la direction du développement économique, (T) 03 21 614 900