Méga-Pixel : une sacrée bonne idée pour vos cadeaux, "jetedis"...

Economie

Personnaliser un cadeau en y joignant une vidéo, telle est l’idée première ayant conduit Thomas Hirsch et Olivier Coryn à créer leur société, connue par son site : « jetedis.fr ».

« Lien, webcam, QR Code, e-commerce » ne font pas partie de votre vocabulaire ? Connectez-vous sur jetedis.fr et vous allez vite comprendre le concept développé par ces deux professionnels de la vente à distance et du commerce en ligne.

« On est les premiers à proposer ce service. L’idée m’est venue en voyant un site de livraison de fleurs proposant de joindre une photo au bouquet. Et j’ai vu que quelqu’un cherchait à développer la vidéo, d’où mon association avec Olivier Coryn. », introduit Thomas Hirsch, le gérant de Méga-Pixel.

« Une image vaut 1000 mots »

« Si vous cherchez à un faire un cadeau via un site Internet, le seul service proposé est l’ajout d’un simple message : ça manque d’originalité. On propose une vidéo qui sera jointe via un lien permettant de l’enregistrer avec sa webcam. Il suffira ensuite au destinataire de flasher le QR Code pour la visualiser. »

Entrée en activité il y a un peu plus d’un an, Méga-Pixel a pour client principal une grande chaîne de parfumerie d’essence nordiste. Elle connaît de ce fait des pics d’activité à Noël, à la Saint-Valentin, à la fête des Mères… Dans le même esprit, les deux associés sont aussi en pourparlers avec les grandes enseignes de sport. Ils proposent également à toutes les marques intéressées l’application de QR Codes sur l’ensemble de leurs colis, ceux-là permettant la diffusion de vidéos promotionnelles, de bons de réduction à valoir dans le point de vente le plus proche…

Méga-Pixel, 17, rue du Bas-Chemin, Lorgies > www.jetedis.fr


Une aide pour qui, pour quoi ?

L’aide à l’investissement et à l’emploi d’Artois Comm., dont a bénéficié Méga-Pixel, est accordée aux très petites entreprises en création, reprise ou développement, inscrites au registre du commerce ou au répertoire des métiers. Elle s’applique dans les seules communes de moins de 3 000 habitants.

Elle concerne les activités artisanales, commerciales et de services. A l’exception des cabinets de groupes médicaux, ne peuvent en bénéficier les professions libérales, les activités immobilières et financières, ainsi que les activités agricoles, qui relèvent d’un régime spécifique.

Les dossiers relatifs à l’hébergement touristique doivent, eux, être directement présentés à l’office de tourisme.

Contact : Artois Comm., direction du développement économique, tél. 03 21 61 49 00