Innovation sociale : l'économie sociale et solidaire

L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux ou écologiques peu ou mal satisfaits, en faisant coopérer tous les acteurs concernés, publics, privés et civils.

Elle vise en fait à répondre à des enjeux de société complexes que ni l’Etat, ni le marché ne savent traiter seuls, par exemple la création d’emplois durables dans des quartiers sensibles, des zones rurales désertées ou des bassins d’emploi en reconversion.

L’innovation dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire, ce sont essentiellement de nouveaux usages, de nouvelles pratiques. L’ESS représente les entreprises qui partagent les mêmes valeurs et principes. Il s’agit de coopératives, mutuelles, associations et fondations dont les activités de production de biens et de services ne visent pas l’enrichissement individuel mais le partage et la solidarité au bénéfice de l’homme.

Dans l'agglomération, ce secteur représente 8,8 % de l’ensemble des établissements économique du territoire (369 structures employeuses sont recensées). Les secteurs d’activité les plus concernés sont les activités artistiques, culturelles et sportives (31,4 %), les activités sociales (19,2 %) et les activités associatives (16,3 %)