Services aux entreprises

L'Agglomération favorise l’activité en proposant les meilleures conditions d’implantation aux entreprises grâce à ses zones industrielles et à une offre immobilière spécialement conçue pour les différents types d'activité.

Cet élan se traduit également par un soutien et un accompagnement actifs des projets via différents dispositifs, qu'ils concernent les PME, les TPE (très petites entreprises), les artisans, les communes du territoire, etc.

Accueil des entreprises

Zone industrielle de Ruitz

L'Agglomération propose une offre complète facilitant l’implantation et le développement des entreprises sur son territoire, que ce soit sur les zones industrielles d'intêrêt communautaire, dans les pépinières d'entreprises, les bâtiments relais ou les pôles artisanaux.

L'offre immobilière

Afin d’anticiper et satisfaire les besoins des entreprises, l'Agglomération développe un programme immobilier très diversifié.

Les pépinières d’entreprises

La Communauté d’agglomération dispose d’un réseau de sept pépinières d’entreprises.

Ces locaux, représentant une surface de plus de 9 000m², sont la propriété de la collectivité et sont destinés à des entreprises en création ou d’implantation récente, leur permettant de lancer leur activité avec des charges réduites. La location comprend en effet le local mais également des services communs tels que secrétariat et salle de réunion.

Ces pépinières d’entreprises, sauf Isbergues, sont gérées par voie de délégation de service public par l’association Artois Initiative qui s’emploie à faciliter la communication entre les différents occupants de la pépinière mais également à créer un réseau autour du créateur, en lien avec les structures régionales d’aide à la création et au développement d’entreprises.

Les pépinières :

  • CESAME à Vendin-les-Béthune
  • Centre d’affaires INITIA à Bruay-La-Buissière
  • ZAL n°3 à Bruay-La-Buissière
  • Centre Fleming à Béthune
  • Pépinière du Parc de la Porte des Flandres à Auchy-les-Mines
  • Village d’entreprises à Ruitz
  • Pépinière du Mont de Cocagne à Isbergues (elle est gérée en direct par l'Agglomération)

www.artois-ini.fr

 

Les bâtiments relais et les pôles artisanaux

Permettant d’accueillir rapidement une entreprise souhaitant s’implanter sur le territoire, les bâtiments relais sont parfaitement adaptés à tout type d’activité industrielle.

Avec 1 300m² d’atelier et 300 m² de bureau, ils se prêtent idéalement à des entreprises souhaitant s’installer rapidement dans un bâtiment pleinement opérationnel.

Les pôles artisanaux, quant à eux, permettent d’accueillir des petites structures artisanales. Ils occupent une surface de 1000 m² divisée en quatre cellules indépendantes d’une surface de 250 m² (atelier de 215 m² et 35 m² de bureaux). Deux pôles artisanaux sont en service à Barlin (Actigreen) et Divion (La Clarence). Un autre ouvrira très prochainement ses portes à Beuvry (parc du Moulin).

Les zones industrielles

ZI Ruitz

On trouve différents types de zones sur le territoire :

  • des zones industrielles de dimension régionale, vastes et à fort potentiel de développement comme le parc des Industries Artois-Flandres et la zone Industrielle de Ruitz
  • un réseau de 25 zones d’activités artisanales pour PME-PMI réparties sur le territoire
  • des zones d’activités en développement : Long Jardin à Lapugnoy, Actigreen à Barlin, Porte des Flandres à Haisnes-lès-La Bassée, Falandes à Bruay-La-Buissière
  • une zone de recherche et développement avec le campus technologique de Bruay-la-Buissière

Les zones d'intéret communautaires

Douze zones ont été déclarées d'intérêt communautaire. Cela signifie qu'elles sont gérées par l'Agglomération.

  • Zone Actigreen à Barlin
  • ZAC du Beaupré à Verquin
  • Le Bois Carré à Divion et Houdain
  • Parc d'activité de la Clarence à Divion
  • Zone Futura à Beuvry et Verquigneul
  • ZA Le Long Jardin à Lapugnoy
  • Parc d'activités du Moulin à Beuvry
  • Zone des Pilastres à Vendin-les-Béthune
  • Le Plat Rio à Annezin
  • Parc de la porte des Flandres à Auchy-Les-Mines et Haisnes-Les-La Bassée
  • Parc de la Porte Nord à Bruay-La-Buissière
  • Zone Industrielle de Ruitz à Barlin, Haillicourt, Houchin et Ruitz.

Certification des zones

La Communauté d’agglomération s’engage dans le développement durable en mettant en place sur les zones d’intérêt communautaire un système de management environnemental.
Grâce à la réalisation d’un diagnostic puis à l’élaboration d’un plan d’action programmé dans le temps, les zones peuvent prétendre à la certification ISO 14001.

La zone Industrielle de Ruitz est ainsi certifiée ISO 14001. Les autres zones d'intérêt communautaire seront ensuite concernées par ce plan.

Quant au parc des Industries Artois-Flandres, certifié ISO 14001 depuis 2004, il est l’un des 10 parcs d’activités bénéficiant du Label ZA THD (Zone d’Activité Très Haut Débit) décerné par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie dans le cadre du plan "France numérique 2012".

L’animation des zones

Afin de faciliter la vie des salariés des entreprises de certaines zones, l'Agglomération et ses partenaires travaillent à mettre en œuvre différents dispositifs tels que des crèches interentreprises, comme à Haisnes-les-La Bassée pour le parc des Industrie Artois-Flandres, ou des solutions de restauration collectives.

D’autre part, à l’initiative du SIZIAF sur le parc des Industries Artois-Flandres et en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Artois sur le Parc Futura à Béthune et la zone industrielle de Ruitz, des réunions inter-entreprises sont organisées afin de permettre aux entreprises de ces zones d’échanger sur différentes problématiques communes.

Aide et soutien aux entreprises

L'Agglomération favorise l’activité en proposant les meilleures conditions d’implantation aux entreprises, un élan qui se traduit par un soutien et un accompagnement actifs des projets.

S’appuyant sur les objectifs du plan régional de création transmission d’entreprises (PRCTE), la Communauté d'agglomération apporte son soutien aux acteurs de la création d’entreprises du territoire.

Coordonnant les différents acteurs de la création du territoire, cette politique vise à faciliter l’acte de création, en abondant notamment des fonds de prêt à la création d’entreprises, mais ambitionne également à favoriser la pérennisation des entreprises à travers la transmission.

Les acteurs de la création d’activité qui accompagnent au quotidien les porteurs de projets sont :

Accompagnements

Parallèlement aux différents soutiens financiers mis en œuvre par l'Agglomération., des actions d’accompagnement au développement des entreprises sont proposées par la direction du développement économique.

Dans le domaine du recrutement, de l’intelligence économique (IE), de l’économie sociale et solidaire (ESS) et de la responsabilité sociale et environnementale (RSE), l'Agglomération aide les entreprises à bénéficier des meilleurs soutiens ainsi disponibles sur le territoire.

Accompagnement à l'intelligence économique

Pour une entreprise, l’intelligence économique vise à la maîtrise et à la protection des informations stratégiques et constitue à ce titre un enjeu de compétitivité.

Avec l’intervention de différentes structures telles que l’ADIT, l’ARIST, Vigilances ou encore l’INPI, l'Agglomération s’emploie depuis 2007 à diffuser auprès des entreprises de son territoire les meilleurs réflexes et bonnes pratiques en matière de veille, de sécurité informatique ou encore de propriété industrielle.

 

L’ADIT, Agence pour la diffusion de l'information technologique, met en œuvre, avec le soutien du Conseil régional, un dispositif opérationnel d'intelligence économique visant à apporter aux PME une information personnalisée, opérationnelle et utile à l'élaboration et à la conduite de leurs projets (www.euradit.fr)

L’ARIST (Agences régionales d'Information Stratégique et technologique), service de la CCI de Région spécialisé sur les questions de veille et de partenariats technologiques, intervient dans la mise en œuvre d’outils et de démarches opérationnelles en matière de traitement de l’information (www.nordpasdecalais.cci.fr/Contenus/Entreprises/Veiller-Innover-TIC)

L’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) qui participe, dans le cadre de ses missions, à la sensibilisation, la formation et l’accompagnement des entreprises dans leur démarche d'innovation et de mise en pratique de la propriété industrielle (www.inpi.fr)

Accompagnement à la RSE

La responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise (RSE) vise à rechercher une performance non seulement financière, mais aussi sociale et environnementale.

A travers des pratiques fondées sur des valeurs éthiques de respect de toutes les parties prenantes de l’activité de l’entreprise (employés, fournisseurs, clients, actionnaires, concurrents), de la communauté (collectivités locales, associations de consommateurs, ONG…) et de l’environnement, la RSE participe à renforcer la compétitivité des entreprises.

Pour aborder cette thématique, l'Agglomération s’appuie en particulier sur le réseau Alliances qui a pour objectif d'accompagner les entreprises pour qu'elles améliorent leurs performances tout en respectant l'Homme et l'Environnement.

www.reseau-alliances.org

Soutien à l'installation

La direction du développement économique est à la disposition des entreprises et porteurs de projet pour les accompagner au mieux dans leur développement.

Suivant les besoins exprimés, elle apporte un ensemble de services à ses interlocuteurs et les oriente vers les partenaires à même d’y répondre le plus efficacement possible, proposant ainsi une ingénierie complète d’aide au montage des projets.

La direction du développement économique de la Communauté d'agglomération contribue ainsi à des recherches en vue d’acquisition immobilière ou foncière. Elle met à disposition des bâtiments selon plusieurs modalités possibles (vente, location-vente ou location simple), en particulier à travers son réseau de pépinières d’entreprises.

Elle oriente également les entreprises dans leur recrutement, à travers une mobilisation de l’ensemble de son réseau de partenaires référents en la matière.

Elle accompagne enfin les entreprises dans leur développement, avec le concours par exemple du CRITT M2A et du CREPIM, les 2 centres de recherche implantés à Bruay-la-Buissière, ou des Pôles d’excellence régionaux dans les domaines du BTP et de la Plasturgie qui se développent sur le territoire.

Aides à la création et au développement

Afin de soutenir la richesse de son tissu économique, l'Agglomération met en œuvre différents dispositifs de soutien au développement d’une entreprise.

Pour les entreprises implantées dans les plus petites communes du territoire tout comme pour les PME-PMI souhaitant franchir un cap important dans leur développement, des dispositifs dédiés sont ainsi proposés.

Ainsi, vous trouverez dans cette rubrique tous les dispositifs existants, à savoir :

  • l'aide aux TPE en milieu rural,
  • la création d'activité ESS,
  • les fonds de concours,
  • le contrat de développement,
  • le soutien à l'artisanat,
  • le programme de sensibilisation à l'esprit d'initiative.

Aide aux TPE en milieu rural

Aide aux TPE

Le dispositif d’aide à l’emploi et à l’investissement des très petites entreprises (TPE) de moins de cinq personnes en milieu rural s’applique aux communes de moins de 3000 habitants.

L’aide concerne toute forme juridique tant que l’entreprise est inscrite au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) ou au RM (Répertoire des Métiers).

Les aides accordées ont pour objet la création, la reprise ou le développement d’activités artisanales, commerciales et/ou de services (sauf les activités libérales (hormis les cabinets de groupes médicaux), les activités immobilières et financières).

La subvention s’élève à 15 % d’un investissement dont le montant est compris entre 10 000 et 100 000 €. L'Agglomération accorde en plus 1 000 € par équivalent temps plein créé, dans la limite d’un effectif maximum de 5 emplois.

Document(s): 

Fichier attachéTaille
PDF icon aides-entrep-bd.pdf290.13 Ko

Contrats de développement

Ce dispositif est mis en place en partenariat avec le Conseil régional.

Afin d’aider les PME-PMI de moins de 250 salariés à franchir une étape cruciale de leur développement et leur permettre d’atteindre une taille critique, la Région et l'Agglomération peuvent participer financièrement aux investissements de ces dernières.

Le projet doit être global, ambitieux, créateur d’emplois de qualité.

Il doit intégrer des préoccupations à caractère social et environnemental.

Le programme d’investissements doit être d’au moins 200 000 €.

Il doit comprendre un volet immobilier, un volet matériel ainsi qu’une création d’emplois significative par rapport à l’effectif de départ.

Fonds de concours aux projets communaux

Estaminet à Cambrin

Les fonds de concours s’appliquent aux communes de moins de 3000 habitants.

L'Agglomération accompagne financièrement les acquisitions et travaux d’aménagement de locaux destinés à accueillir des activités commerciales ou artisanales de proximité éligible au FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce).

Elle subventionne 30 % du coût HT de l’opération (la part communautaire ne pouvant être supérieure à l’investissement communal) pour un montant de dépenses éligibles d’un minimum de 10 000 € et d’un maximum de 400 000 €HT.

La création d'activité dans le champ de l'économie sociale et solidaire

Entreprendre dans l’économie sociale et solidaire c’est partager des principes : entreprendre à plusieurs ; coopérer et mutualiser ; faire participer les usagers, les bénévoles, les salariés à la vie de la structure ; créer des activités en réponse aux besoins du territoire.

L'Agglomération propose un accompagnement technique des porteurs de projet d’économie sociale et solidaire à travers :

  • un accueil personnalisé pour passer de l’idée au projet,
  • un accompagnement spécifique s’appuyant sur des outils : étude environnementale de l’activité projetée, formation : marketing, finance, juridique, fiscalité- social ; aide à la recherche de financements, documentation, mise en réseau auprès des partenaires et/ou d’autres porteurs de projet.
  • Un suivi individuel pour évaluer l’activité et la qualité des emplois ; et aider à lever quelques freins au développement de l’activité.

Découvrez l'ESS et les acteurs du territoire qui en partagent les valeurs sur le site www.ess.artoiscomm.fr !

Document(s): 

Fichier attachéTaille
PDF icon Plaquette Accompagnement ESS1.2 Mo

Le programme de sensibilisation à l'esprit d'initiative

En lien avec la Stratégie régionale initiative économique, l'Agglomération développe, au sein de son Plan local de développement économique, un programme pluriannuel de sensibilisation à l’esprit d’initiative.

A destination des élèves scolarisés dans les collèges et lycées du territoire, des étudiants, des jeunes demandeurs d’emploi et de celles et ceux qui fréquentent les structures jeunesse du territoire, cette démarche répond à un double objectif :

  • apporter une meilleure lisibilité des actions de sensibilisation à l’esprit d’initiative et d’entrepreneuriat existantes sur le territoire
  • développer les actions pour optimiser l’initiative économique.

Impulsé en 2010, ce programme pluriannuel a ainsi produit de premiers résultats avec la réalisation d’un état des lieux des actions existantes, un partenariat avec le rectorat et l’Université d’Artois, des actions de formation avec le réseau Etincelle « aidons les jeunes à devenir entrepreneurs de leur vie », ou en direction des encadrants des structures jeunesse sur la « sensibilisation à l’esprit d’initiative auprès des jeunes ».

 

Soutien à l'artisanat

Le nombre d’entreprises artisanales est en augmentation sur le territoire. Les secteurs des métaux, du bâtiment et du transport étant ceux qui progressent le plus. En revanche, on note une diminution des artisans du secteur alimentaire.

En 2010, on trouvait 1861 entreprises (1961 établissements) sur le territoire, soit 7,2% de la population active, 9,6% en comptant les dirigeants. Sur les 1941 dirigeants, 524 sont des femmes, soit 27%. Ce chiffre est en augmentation et supérieur à ceux du département (25%) et de la région (24,8%).

Artois Comm. dispose d’une densité de 88,6 artisans pour 1000 habitants.

Des axes stratégiques ont été définis entre l'Agglomération, la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat et le Conseil régional :

  • Développer l’accessibilité des artisans à la commande publique
  • Favoriser le développement de l’artisanat dans les territoires en demande ou peu couverts : Bas pays et communes vertes...
  • Valoriser et accompagner les femmes chefs d’entreprise artisanales.